Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit pour un achat dans le neuf ?

Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit pour un achat dans le neuf ?

Vous souhaitez effectuer un achat ou un investissement locatif dans l’immobilier neuf ? Sachez que de nombreuses aides peuvent vous aider à concrétiser votre projet. Prêt à taux zéro, loi Pinel, plan épargne logement : tout savoir sur ces dispositifs.

Le prêt à taux zéro : un avantage financier pour votre achat

Le prêt à taux zéro (PTZ) peut vous aider à acquérir ou à faire construire votre logement neuf. Pour pouvoir en bénéficier, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 années qui précèdent votre demande de prêt immobilier. Le PTZ varie en fonction de vos revenus, du nombre d’occupants du logement et de la zone géographique. Son montant peut atteindre 40 % du coût total de l’opération immobilière, toutes taxes comprises (exceptés les frais d’acte notarié et les droits d’enregistrement) dans la limite d’un plafond fixé à 89 700 €. La durée de remboursement du prêt à taux zéro (PTZ) varie de 12 à 25 ans.

Bon à savoir !

Le PTZ, ou prêt à taux zéro, a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2017.

Investissement locatif : pensez à la loi Pinel

Mis en place en septembre 2014 afin d’encourager l’achat dans l’immobilier neuf, le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt dans le cadre d’un investissement locatif. Pinel concerne également l’achat d’un bien ancien faisant l’objet de travaux de réhabilitation. Le dispositif, qui a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2017, est uniquement accessible si le bien est mis en location pour une durée comprise en 6 ans et 12 ans. La réduction d’impôt varie de 12 % à 21 % du montant de l’investissement effectué, en fonction de votre durée d’engagement locatif (6, 9 ou 12 ans). Par ailleurs, pour pouvoir jouir du dispositif, le bien immobilier doit respecter la réglementation thermique 2012 (RT 2012) et être construit dans une ville située dans une zone Pinel.

Pinel : un dispositif encadré

La loi Pinel permet de réaliser au maximum 2 investissements par an dans la double limite de 300 000 € et de 5 500 €/m².

Financez votre achat dans le neuf à l’aide de votre PEL

Malgré son taux de rémunération qui a chuté à 1,5 % en février 2016, le plan épargne logement (PEL) peut être très utile pour financer votre projet immobilier. En effet, si vous l’utilisez pour appuyer votre emprunt, le PEL peut vous permettre d’obtenir des conditions particulièrement intéressantes. En effet, le prêt dont est issu le plan épargne logement (PEL) est assimilé à un apport personnel par les différents établissements bancaires : le montant épargné facilitera donc l’obtention de votre crédit immobilier. Néanmoins, la pérennité de vos revenus et votre stabilité professionnelle seront bien évidemment prises en compte.

PEL : une fiscalité attractive

Le plan épargne logement (PEL) est exonéré d’impôt pendant 12 ans.