Est il judicieux de rembourser un crédit immobilier par anticipation ?

Est il judicieux de rembourser un crédit immobilier par anticipation ?

Lorsque l’on contracte un crédit immobilier, c’est généralement pour une durée de 8 à 25 ans. Or il peut se passer beaucoup de choses pendant ces années. Notamment une hausse des revenus de l’emprunteur, ou des rentrées d’argent. Il peut alors être tentant de rembourser totalement ou partiellement le crédit immobilier, mais est-ce toujours la meilleure solution.

Sachant que la grande majorité des crédits immo dispose d’une clause prévoyant des pénalités ou indemnités de remboursement anticipé, nous allons envisager plusieurs cas de figure :

  • * (Les pénalités de remboursement anticipé sont une indemnité due à la banque en cas de remboursement du capital avant la fin du contrat de prêt. Elles ont égales à six mois d’intérêt)
Le crédit immobilier a été signé il y a plusieurs années et n’a jamais été renégocié ou racheté

Dans ce cas de figure le taux d’intérêt est certainement très élevé, en effet si le crédit à par exemple 10 ans d’age, son taux est certainement aux alentours des 5%.

Que faire ? Si vous êtes dans cette configuration nous vous conseillons de rembourser votre crédit par anticipation, soit partiellement ou mieux encore : totalement si vous le pouvez.

Le crédit a été signé plus récemment, son taux se situe aux alentours des 2%

Là, Il est beaucoup moins intéressant de racheter le prêt, en effet, le taux moyen, de rendement des assurances vie est supérieur à 2%. N’est il donc pas plus judicieux de placer la somme dont vous disposez sur un contrat d’assurance vie ?

  • Certes vous remboursez aussi une assurance emprunteur chaque mois, il faut aussi en tenir compte mais cette assurance correspond à un service réel. En effet en cas de sinistre et selon les cas : l’assurance du crédit prend le relai dans le remboursement des échéances ou bien rembourse carrément le capital restant du.

Que faire ? Dans une telle situation vous pouvez vous permettre d’attendre un peu avant de prendre une décision, il est en effet possible que le rendement des assurances augmentent à moyen terme. Dans le cas contraire, il sera toujours temps de procéder à un remboursement du crédit immobilier.